Hello@tetrapolis.fr 02 41 23 82 32
Edgerank, Facebook
08 Juil 0 1704 vues

L’Edgerank, l’algorithme Facebook : un ami pour la vie !

Mis en ligne par : , Catégories :,

Alors que Facebook donnait jusqu’alors toujours plus de place aux actualités des marques, médias et institutions, Mark Zuckerberg fait machine arrière et tente de dynamiser vos publications via une nouvelle mise à jour de l’algorithme Facebook ! L’objectif, replacer l’humain au centre du réseau”. De moins en moins considéré comme une plate-forme de partage personnel, Facebook aurait-il peur de se / vous perdre ?

Il était une fois, l’Edgrank…

Edgerank

Le réseau social le plus utilisé de la planète se veut user centric. Concrètement, vous, en tant qu’utilisateurs du réseau, construisez votre expérience au quotidien. Mais vous n’êtes pas tout seul,  l’algorithme aux millions d’amis vous tient par la main. Celui-ci étant en constante évolution, il vous propose les contenus les plus engageants, c’est-à-dire les publications que vous êtes le plus à même de liker, commenter et partager. Toutes les nouveautés Facebook ont au final pour objectif de nourrir cet Edgerank diablement gourmand : des sympathiques “réactions” à vos likes sur les dernières vidéos en direct permettent à l’Edgerank de vous connaître mieux …que personne !

Partagez s’il vous plaît !

La mise à jour de votre meilleur ami numérique et invisible a donc pour vocation de vous fournir plus de contenu concernant la vie personnelle de vos amis (les vrais… ou pas) dans votre fil d’actualité. « Pour s’assurer que vous ne manquez pas les dernières news concernant votre famille et vos amis, nous les mettons en valeur sur votre fil d’actualité », déclare Adam Mosseri, vice-président de la gestion du fil d’actualité Facebook.

La firme justifie cette décision, en repositionnant sa mission première qui n’est pas d’informer, mais de divertir, ce que l’on pourrait traduire avec le décodeur du capitalisme par “On veut de l’authenticité, mais surtout plus de publicité !” Ainsi, Facebook encourage les entreprises à publier du contenu susceptible d’être partagé, commenté et liké par vos amis, l’engagement étant désormais le critère le plus important. Vous devenez invisible aux yeux de vos fans ? Il y a la publicité pour ça !  

Mais cher, Edgrank, qui es-tu ?

Cette nouvelle mise à jour est l’occasion une nouvelle fois de se rendre compte à quel point nous sommes à la merci du bon vouloir de la plate-forme. À la manière de Google qui change les règles du référencement tous les quatre mois, Marck Zuckerberg a créé un besoin qu’il compte désormais adapter à son business plan. Au final, personne ne sait vraiment comment cela fonctionne et de nombreuses rumeurs circulent sur le net ; prenons le temps de faire un point.

  • Les vidéos en direct sont prioritaires dans le fil d’actualité

Les Facebook-live sont effectivement traités comme un type de contenu différent des vidéos classiques. Le live-streaming est devenu une priorité pour Facebook.

  • Facebook nous suggére des « amis » via la géocalisation ou pire…

Facebook avoue avoir testé la géolocalisation. La rumeur selon laquelle le réseau nous proposerait les personnes qui consultent notre profil a également été vivement démentie. Rue89 démontre que l’Edgerank se nourrit des données que les autres utilisateurs ont sur vous. Concrètement, une personne ayant votre mail ou numéro de téléphone va probablement apparaître dans vos suggestions d’amis.

  • L’action « masquer une publication » est prise en compte par l’Edgerank

Un groupe d’utilisateurs masquant un grand nombre de publications impacte négativement la distribution de votre page. Pour remédier à cette situation, l’Edgerank s’adapte et propose d’autres publications susceptibles de leur plaire.

  • Le temps passé sur un article ou une vidéo est pris en compte

Effectivement, Facebook va désormais juqu’à analyser le temps passé entre le clic sortant du newsfeed vers un site web extérieux et votre retour sur votre fil d’actualité…

  • Facebook optimise votre fil d’actualité à partir de sondages utilisateurs

Annoncé en février 2016, les publications pour lesquelles l’utilisateur a confirmé un intérêt seraient favorisées par l’algorithme.

  • “Je ne donne pas à Facebook ou toute entité associée à Facebook la permission d’utiliser mes images, informations ou publications…”

Cela n’a pas directement rapport avec l’algorithme, mais il est temps d’arrêter de partager cette rumeur sur les données personnelles qui circule toujours. C’est bien évidemment faux, comme l’a précisé Facebook ici.

Mentions légales - Tetrapolis © 2020 All Rights Reserved.