Hello@tetrapolis.fr 02 41 23 82 32
Google-fin-colonne-droite
15 Mar 0 1467 vues

Google : la fin des publicités situées à droite, quelles sont les conséquences ?

Mis en ligne par : , Catégories :,
Le premier moteur de recherche au monde revoit l’ergonomie de ses pages de résultats.
Lorsque l’on effectuait une requête sur Google, on avait l’habitude d’avoir des liens sponsorisés affichés sur la partie droite de la page de résultat. Désormais, cela n’existe plus. Peut-être que vous ne vous en étiez pas rendu compte, mais faites le test. Tapez n’importe quelle requête, et vous verrez que plus aucun lien ne s’affiche sur la droite. Cela ne veut pas pour autant dire que le moteur de recherche abandonne la publicité. En effet, la quantité maximum de liens premium passe de 3 à 4, et de nouveaux liens viennent s’ajouter en bas de page après les derniers liens naturels.

 

illustration-interne-article

 

Constat

 

On constate que selon la requête et le moment auquel elle est effectuée, il peut y avoir entre 2 et 4 premiums qui s’affichent devant les liens naturels. Malgré la suppression des liens de droites, le nombre de premiums n’augmente pas forcément. De plus, étant donné qu’il peut désormais y avoir 4 premiums d’affichés les mégas sitelinks sont plus rares afin que les résultats visibles sans scroller puissent contenir un minimum de pages référencées en SEO et pas uniquement via du SEA. On peut également ajouter le fait que la suppression des liens situés à droite rend plus visible les résultats SEO.

 

Postulat

 

Pourquoi Google a-t-il procédé à ce changement ? Voilà sûrement la question que vous vous posez. La première chose à savoir c’est que cela n’a pas été fait au hasard et a été mûrement réfléchi par Google. L’intérêt recherché par Google, comme pour n’importe quelle entreprise, est d’augmenter ses revenus. Cette modification a donc été faite dans ce but. En effet, en réduisant le nombre de liens SEA et donc le nombre de places publicitaires, Google fait monter les enchères et le CPC. Le moteur de recherche veut également inciter les internautes à davantage utiliser Google Shopping dont les CPC lui rapportent plus. Finalement, ce changement restreint la place des liens en SEO qui ne rapportent pas à Google, puisqu’ils sont encadrés en haut et en bas par des liens SEA.

 

Impact

 

Au niveau des liens en SEO, l’impact va varier. Pour ceux qui font partie des premiers résultats, ils risquent de descendre d’une place avec l’arrivée d’un 4e premium, ce qui réduit le nombre de sites visibles sans scroller. Par contre, pour ceux situés au-delà de la 3e place, il profite d’une meilleure visibilité, car ils ne sont plus gênés par les liens SEA situés à leur droite.
L’impact est surtout positif pour les e-commerçants bénéficiant d’une meilleure visibilité grâce à Google Shopping. Par contre, la hausse des CPC risque de faire mal aux sites à faible budget.

 

Conclusion

 

Ce changement risque d’être plus néfaste pour les petits annonceurs. Pour les autres, il va sûrement falloir revoir la stratégie SEA dans certains cas, mais également mieux corréler SEA et SEO afin d’optimiser le positionnement selon les mots-clés et les requêtes.
Mentions légales - Tetrapolis © 2021 All Rights Reserved.