Hello@tetrapolis.fr 02 41 23 82 32
Content is King
05 Déc 0 736 vues

Création de contenus : Où en sommes-nous ?

Mis en ligne par : , Catégories :

Chaque année, l’agence web Orbit Media Studios questionne plus de 1 000 blogueurs afin d’en savoir plus sur leur façon de rédiger leurs contenus. « L’industrie » du content est en révolution permanente et ce fut d’autant plus le cas lors des 12 derniers mois.

Rédiger un article demande du temps

Le premier enseignement de cette étude est, comme on pouvait s’y attendre, que la rédaction d’un contenu demande du temps. Mais au-delà de cette évidence, cette étude permet d’en savoir bien plus.

Voici quelques chiffres-clés concernant la phase de rédaction d’un article :

  • Il faut en moyenne plus de 3 heures et 15 minutes (contre 2 heures et 35 minutes l’an dernier)
  • Par rapport à 2015, 2 fois plus de blogueurs passent plus de 6 heures pour rédiger un article (11,9 % contre 5,4% en 2015)

Ces efforts rédactionnels sont payants puisque plus du tiers des blogueurs ayant passé plus de 6 heures à rédiger un article obtient des résultats très satisfaisants contre seulement 23% des blogueurs ayant passé moins de 6 heures.

Concernant la phase d’édition du contenu, ils sont de plus en plus nombreux à utiliser les services d’un « metteur en ligne » (à ce jour, moins de la moitié des blogueurs éditent eux-mêmes leurs contenus = il s’agit d’une première puisque le score a toujours été supérieur à 60%). Cette seconde « paire d’yeux » est un réel plus selon eux pour proposer un contenu qualitatif.

Les contenus sont de plus en plus longs et de plus en plus visuels

Comme le temps passé sur chaque article augmente, la longueur de ceux-ci a connu une forte croissance entre 2015 et 2016. En effet, alors que chaque article était composé de « seulement » 887 mots en 2015, la longueur moyenne est dorénavant de 1054 mots (808 mots en 2014). Il s’agit d’une augmentation de 19%!

Dans le même temps, la part des articles de moins de 500 mots a diminué de moitié sur les 24 derniers mois. A contrario, la part des articles de plus de 2000 mots a doublé…chaque année! Les blogueurs sont également très clairs concernant les résultats obtenus : plus l’article est long et plus les résultats sont satisfaisants.

Concernant l’aspect visuel de chaque article, 77% ajoutent 1 image, 51% plus d’1 image, 15% une vidéo (grande nouveauté par rapport à 2014 et 2015) et près de 47% une liste. Aussi, le lien entre « résultats satisfaisants et très satisfaisants » et présence d’une vidéo est une évidence pour les blogueurs. La vidéo est une clé de voûte pour un contenu de qualité.

Fréquence de publication

Concernant la rédaction de nouveaux contenus, la part de blogueurs publiant quotidiennement a diminué de moitié par rapport à 2015 (-53%), mais il s’agit d’une minorité (2,1 % publient au moins 1 article par jour). A contrario, les blogueurs qui publient de façon hebdomadaire sont plus nombreux (23% contre 21% en 2015). De même, pour ceux qui publient mensuellement (+38% versus 2015).

Clairement, les articles sont plus longs et plus fouillés (plus de recherches nécessaires), ce qui demande plus d’énergie et de temps. A ce titre, la fréquence de publication a diminué. Pour autant, les résultats « probants » ne sont pas en baisse et faiblement liés à la fréquence de publication.

Quid des apporteurs de trafic? Les blogueurs sont-ils addicts à l’analytics?

La vie d’un blogueur se partage entre 2 tâches clés : la rédaction et le marketing. En 2016, les réseaux sociaux sont toujours les canaux les plus utilisés par les blogueurs puisque 95,5% d’entre eux en sont dépendants (+2% versus 2015). Dans le même temps, la SEO et les e-mails marketing sont sur une tendance haussière (57,5% et 55% des blogueurs optent pour ces leviers = +12% et +80% versus 2014).

Les techniques d’outreach connaissent aussi un vif succès (20% en 2014 et près de 25% en 2016) au même titre que les services d’achats de trafic (7% en 2014 et 14,5% en 2016). Sans surprise, les meilleurs résultats obtenus sont ceux liés à l’achat de trafic et aux campagnes d’outreach.

Cette étude met en avant le fait que les blogueurs se servent à présent de plusieurs leviers, et non, d’un seul comme ce fut le cas récemment.

Le blogueur est d’autant plus polyvalent qu’il s’intéresse de plus en plus aux données analytiques de son site web. Plus de 55% jettent un oeil à leurs metrics au moins 1 fois par semaine contre seulement 49% en 2014.

Mentions légales - Tetrapolis © 2018 All Rights Reserved.